Aller sur le site
A+A-

« Un vrai sentiment de liberté ! »

2 juillet 2020
La Fédération Française Handisport propose l’accès à une trentaine de sports de nature tout au long de l’année. Que ce soit pour une pratique loisir, de bien-être ou de sport santé, la FFH garantit à tous ses licenciés du matériel sportif adapté, une expertise et un encadrement dans les conditions de pratiques. Focus sur ces activités de plein air !

Véritable fer de lance du sport en extérieur, le ski a participé au développement des événements axés sport nature. Depuis début 2020, une dizaine de rassemblements a eu lieu sur le territoire national. Michel Borel, ancien compétiteur et participant aguerri nous parle de ces activités : « il y a toujours un bel enthousiasme ! C’est un vrai sentiment de liberté quand on quitte son fauteuil pour s’asseoir dans un Cimgo ou un FTT ».

Essentiel au mouvement

Sur le plan personnel, toutes ces sorties permettent de créer du lien social, de se dépenser physiquement et d’avoir une belle dose de sensations fortes. Un vrai apport donc, et un fil rouge indéniable avec la thématique sport/santé qui ne cesse de gagner du terrain. « C’est la thérapie idéale ! Le sport loisir est apprécié de tous et la fédération ainsi que les bénévoles y travaillent de la meilleure des manières », se réjouit Michel Borel. Des réussites qui ne viennent pas de nulle part…

Emmanuel Buchoud, directeur sportif de la randonnée et conseiller technique national en charge des développement des sports de nature depuis septembre 2018, évoque l’objectif dès son arrivée à la FFH : « relancer du lien avec le pôle ressource national des sports de nature et remettre à flot certaines pistes de travail ». On distingue de l’effervescence dans toutes les régions et notamment dans celles qui n’étaient pas historiquement des pôles d’attraction pour les sports de nature. Les dynamiques sont en train d’évoluer et c’est une réelle avancée pour le mouvement.

Nouveautés et améliorations

Au-delà du ski, de la plongée et de la randonnée qui sont les sports les plus représentés dans le domaine du sport nature, il y a quelques pratiques qui émergent. C’est le cas du catakite par exemple, activité innovante qui couple le catamaran et l’aile de kite. Elle a été récemment lancée dans les Hautes-Alpes pour les personnes en situation de handicap.

En interne, le focus est notamment mis sur les activités aériennes qui explosent comme le parapente et l’escalade. L’offre doit être en parfaite osmose avec l’accroissement de l’autonomie des participants : « sur l’accessibilité des parcours de trail par exemple, on a travaillé main dans la main avec Rossignol pour améliorer l’autonomie des participants et donc, augmenter le plaisir de la pratique » précise Emmanuel Buchoud. L’enjeu est de rendre possible les pratiques sans dénaturer l’environnement extérieur et de travailler sur l’optimisation du matériel en fonction du handicap.

Finalement, le souhait est de redonner la part belle aux sports de nature, tout en continuant d’élargir l’offre de pratique en y apportant une réelle exhaustivité.

Rédaction : S.Grandol


À lire aussi

Les Sports de nature

Les Raids EDF ADN Tour Handisport

Fréquenter la montagne autrement

Autres articles sur ce thème : Actualité / Sports de Nature
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page