Aller sur le site du WPA Paris 2023
A+A-

Découvrez les équipes de France des sports d’hiver 2022/2023

30 mai 2022
La composition des équipes de France de ski et snowboard handisport a été dévoilée.

En ski alpin handisport, aux côtés des « anciens » Arthur Bauchet, Marie Bochet et Hyacinthe Deleplace, Victor Pierrel, vice-champion du Monde de slalom catégorie assis en 2021, intègre l’équipe A. C’est aussi le cas de Roy Piccard, ancien skieur alpin de l’équipe de France valide, nouveau guide de Hyacinthe Deleplace.

En nordique handisport, pas de changement du côté de l’équipe de France A avec Benjamin Daviet et Anthony Chalençon qui poursuivent.

De même en snowboard, Cécile Hernandez et Maxime Montaggioni rempilent pour une saison.
 
Dans toutes les disciplines, la génération 2026 est de plus en plus intégrée avec des athlètes en devenir comme Aurélie Richard, 16 ans, Jules Segers, 19 ans, Chloé Pinto, 20 ans ou Karl Tabouret, 18 ans.

Christian Fémy, directeur des sports d’hiver handisport : « Les équipes de France 2022/2023 sont un savant mélange de continuité et de renouveau. Après les Jeux de Pékin, nous rentrons clairement dans un nouveau cycle. C’est un vrai plaisir de continuer avec Marie, une athlète fantastique dont toute l’équipe peut encore apprendre beaucoup. Avec elle, Arthur (Bauchet), Hyacinthe (Deleplace), Benjamin (Daviet), Anthony (Chalençon), Cécile (Hernandez) et Maxime (Montaggioni) nous avons un noyau solide.
Nous leur associerons aussi souvent que possible nos jeunes athlètes, car nous avons clairement déjà 2026 dans le viseur. Des espoirs comme Aurélie (Richard), Jules (Segers) en alpin ou Chloé (Pinto) en nordique sont plein de promesses. » 

Découvrez la sélection des équipes de France ski et snowboard 2022 / 2023


Marie Bochet prolonge sa carrière sportive

Marie Bochet a annoncé sa décision de prolonger sa carrière sportive au sein de l’équipe de France de ski alpin handisport. À 28 ans, la Beaufortaine aux 8 titres paralympiques, 22 titres mondiaux et 102 victoires en Coupe du Monde souhaite continuer pour une saison a minima.
 
« La fin de l’hiver 2022 n’a pas été simple. Après les Jeux Paralympiques, avant de prendre une décision sur mon avenir, j’ai eu besoin de me poser, de couper avec le monde du ski.
Avec un peu de recul, j’ai réalisé que je ne voulais pas rester sur une mauvaise note.
Ma dernière course internationale fut le slalom Paralympique au cours duquel j’ai chuté. Suite à ma blessure à l’épaule aux Championnats du Monde, je reste parallèlement sur le sentiment de ne pas avoir terminé ma saison en pleine possession de mes moyens.
Je suis heureuse de repartir pour un an pour le moment, avec les Mondiaux comme objectif clair. J’ai présenté mon projet sportif au nouvel encadrement, qui a adhéré. L’idée, c’est de me régaler. »


Thomas Frey intègre le staff en alpin

Thomas Frey, ancien membre de l’équipe de France de ski alpin valide et plus récemment coach de l’équipe de France de skicross, intègre l’encadrement de l’équipe de France de ski alpin handisport.
Il remplace Benjamin Ruer au poste d’entraîneur chef alpin et travaillera aux côtés des entraîneurs Jeff Piccard et Federico Blasotta.

À noter que les deux anciens techniciens Mathis Collet Dumoulin (alpin handisport) et Paul Lucci (nordique handisport) ont rejoint l’encadrement de la Fédération Française de Ski. C’est également le cas de Valentin Giraud Moine et Alexandre Pouye qui intervenaient l’an dernier comme guides. Des passerelles de plus en plus courantes entre sports d’hiver valides et handisport dont nous nous félicitons.


À lire aussi 

En savoir plus sur le ski alpin et le snowboard handisport

En savoir plus sur le ski nordique handisport

« Il ne faut pas voir le handicap comme un frein aux sports d’hiver »

Autres articles sur ce thème : Actualité / Ski / Snowboard
haut de page