Aller sur le site
A+A-

Roza Soposki : le double projet, un équilibre de vie

12 octobre 2021
Depuis septembre 2020, Roza Soposki est head coach, référente technique haut niveau tennis de table handisport, en binôme avec Grégory Rosec. Pongiste valide de haut niveau, elle entre dans le mouvement en 2014. Passionnée, déterminée et travailleuse, elle suit en parallèle des études de kinésithérapie, ainsi qu’une carrière professionnelle valide de haut niveau en tennis de table. Rencontre.

Roza Soposki

C’est en 2014, grâce à son entraîneur de toujours Eric Angles, membre du staff et coach des pongistes en fauteuil, que Roza Soposki s’implique dans le tennis de table handisport. « À partir de ce moment-là, je ne suis jamais repartie ! Les valeurs humaines faisaient que j’avais toujours envie de revenir », commente-t-elle.

Depuis, la jeune femme dynamique, sans cesse en quête de responsabilités et de missions n’a cessé d’évoluer. Relanceuse et partenaire d’entraînement jusqu’en 2017, elle se retrouve, la même année, pleinement intégrée dans le staff national suite à l’arrivée de Stéphane Lelong comme nouveau directeur sportif. « J’étais bien dans le staff et dans le milieu handisport. J’ai toujours voulu m’investir plus ! ». Objectif atteint pour la jeune normande qui devient head coach à 24 ans. « L’âge n’est qu’un nombre. Les compétences n’ont pas d’âge ».

Ce poste impose à Roza des journées rythmées par des missions diverses : lien avec la cellule performance et haute performance, planification annuelle, responsable Covid en lien avec la cellule médicale, stratégie sportive, programmation des contenus de séances pour chaque regroupement, logistique des stages, management des sportifs et du staff via des visios régulières… « Un head coach, c’est “tout simplement” une personne responsable du haut niveau », résume Roza Soposki. « Je veille à prendre soin de chacun dans son entièreté pour qu’il soit apte à réaliser la meilleure performance possible, car le bien-être amène à la performance. C’est un poste qui demande beaucoup d’organisation, d’écoute, de disponibilité, d’exigence et de vue sur le long terme. » Lire la suite de l’article


À lire aussi

À découvrir : le Mag’ 183

Sports collectifs, le partage élément moteur

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Magazine / Portrait / Tennis de table
haut de page