A+A-

Suivez jour après jour le championnat du monde

13 novembre 2019
Du 7 au 15 novembre, l’équipe de France d’athlétisme handisport affronte l’élite mondiale lors du championnat du monde World Para-Athletics. 1600 athlètes venus de 124 pays sont déterminés à embalés les chrono, à un an des Jeux Paralympiques de Tokyo. Retour sur la compétition jour après jour.

Mardi 12 novembre :  Il n’y a pas de médaille ce mardi pour les Tricolores. Mais Timothée Adolphe, fraichement médaillé d’or sur le 400m T11 dimanche, a fait plus que le job pour les épreuves en série et en demi-finale sur le 100m T11. On le retrouve ce mercredi pour une finale qui s’annonce, sans l’ombre d’un doute, grandiose.

On s’est à peine remis du premier titre mondial de Timothée Adolphe, qu’il remettait les pointes à 9h20 heure locale, avec son guide Bruno Naprix pour le sprint, pour prendre la première place qualificative directe de sa série. Son meilleur temps de la saison 11’’21. Quelques heures plus tard, c’est dans le temps de 10’’95 que le « Guépard Blanc » s’offre la finale qui aura lieu ce mercredi à 18h36 heure locale. Si le chrono est flatteur, il est aussi trop venté (+3.8m/s), la limite étant +2m/s, mais il démontre tout de même sa grande forme puisqu’il est le seul à être descendu sous les 11’’ lors des deux demi-finales. On ne vendra pas la peau du guépard avant de l’avoir vu courir, Timothée Adolphe a eu trop de désillusions pour cela les années passées, mais elle pourrait s’offrir à un bon prix à l’issue d’un 100m que l’on imagine superbe.

La meilleure place du jour pour les Français est une 6e place pour Pierre Fairbank en finale du 800m T53 (1’41’’83), à seulement trois dixièmes du podium. Le Néo-Calédonien a fait une belle course d’attaque, pour être troisième à moins de cinquante mètres de l’arrivée, mais il lui a manqué un peu de finish pour s’offrir le podium.

Pour les autres finalistes, Angélina Lanza a terminé 8e du 100m T47 (13’’01) et se prépare déjà pour le 200m, Rose Vandegou a pris le 13e place du disque F41 (18,17m), Thierry Cibone la 9e place du javelot F34 (25,62m) et David Gerber la 10e place de la longueur T13 (6,17m). Enfin, Nicolas Brignone a couru sa série du 800m T53 en 1’42’’08 (6e) et Typhaine Soldé sa série du 100m T64 en 15’’00 nouveau record personnel.

Au tableau des médailles, la France est 32e dans un classement dominé par la Chine qui compte 41 médailles dont 17 en or.


Ce mercredi, on suivra les finales de Timothée Adolphe sur le 100m T11, d’Alexandre Dipoko-Ewané à la hauteur T47 et de Jean-Baptiste Alaize et Dimitri Pavadé à la longueur T64. Mandy François-Elie fera son entrée dans la compétition dans les séries du 100m T37, tout comme le capitaine de l’équipe de France Clavel Kayitaré sur le 100m T63. On retrouvera également David Gerber sur le 100m T13, Julien Casoli sur le 5000m T54 et Angélina Lanza sur le 200m T47.


Julien Héricourt, Directeur sportif « Il y a forcément un peu de déception à l’issue de cette journée où nous attendions un peu plus en termes de résultats. Mais il faut accepter un jour « sans », dans une compétition de ce niveau. Je retiens le positif comme l’attaque de Pierre à 300m de la ligne dans sa finale du 800m T53 et la forte impression laissée par Timothée Adolphe et son guide Bruno Naprix dans les deux courses du 100m. Dès ce mercredi nous allons repartir au combat avec de bons espoirs de médailles. ».

Rédaction : R. Goude / Photo : F. Pervillé

 

Chaque jour, la compétition en images

© G-Picout


Suivre la compétition 

Regardez la compétition en direct live

Retrouvez la compétition sur les réseaux sociaux
>> Facebook 
>> Twitter 
>> Instagram 


À lire aussi 

La compétition, lundi 11 novembre

L’athlétisme ouvert à tous

Et si vous rejoigniez un club handisport ?

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme / Haut niveau
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page