A+A-

Suivez jour après jour le championnat du monde

16 novembre 2019
Du 7 au 15 novembre, l’équipe de France d’athlétisme handisport affronte l’élite mondiale lors du championnat du monde World Para-Athletics. 1600 athlètes venus de 124 pays sont déterminés à embalés les chrono, à un an des Jeux Paralympiques de Tokyo. Retour sur la compétition jour après jour.

Vendredi 15 novembre :  Mandy François-Elie a remporté la médaille d’argent sur le 200m T37 pour clôturer la compétition.

Cette médaille d’argent ce n’est pas une déception loin de là. Au vu des séries, la Française pouvait en effet espérer l’or, mais c’était sans compter sur la Chinoise Wen qui a décidé, sur cette course-là, de pulvériser son record personnel de 54 centièmes et de battre le record du monde pour le porter à 27’’11. Mandy François-Elie, pour sa part, a battu son record personnel de 43 centièmes et a accédé ainsi à la 2e place du podium en 27’’24. 

Dans les deux autres finales du jour pour les Français, le capitaine de l’équipe de France Clavel Kayitaré prend la 6e place du 100m T63 avec un chrono de 13’’15, encore une finale pour le coureur de 33 ans, tandis que sur le 1 500m T38 Louis Radius se classe 7e en 4’13’’74, son meilleur temps de la saison, Redouane Hennoui-Bouzidi prenant la 12e place en 4’26’’47.

Au tableau des médailles, la France termine 28e avec 6 médailles (1or, 3 argent, 2 bronze, en comptant la médaille Sport Adapté) dans un classement remporté par la Chine, 59 médailles dont 25 en or, devant le Brésil, 39 médailles dont 14 en or, et la Grande-Bretagne, 28 médailles dont 13 en or, les trois derniers pays à avoir organisé les Jeux Paralympiques.


Julien Héricourt, Directeur Sportif d’athlétisme :  « Nous prendrons le temps de faire le bilan de ces Mondiaux. En attendant, je souhaite que les acteurs de Dubaï prennent du temps pour savourer ce que nous avons vécu en équipe. Il est désormais l’heure de nous ressourcer auprès de nos proches avant d’attaquer neuf mois de travail pour les Jeux Paralympiques. La compétition a été riche d’enseignements. Le niveau affiché par les athlètes du monde entier a été élevé dans chacune des épreuves. Il a fallu se battre pour entrer en finale, décrocher nos médailles comme celle en argent de Mandy sur 200m. Certes, nous terminons avec moins de médailles qu’il y a deux ans à Londres mais nous rentrons avec tous les métaux dont l’Or si précieux pour le classement des Nations. Au classement par points qui valorise les finalistes, nous terminons 18e. Ce groupe progresse et j’en suis fier » .

Rédaction : R. Goude / Photo : F. Pervillé

 

Chaque jour, la compétition en images

© F. Pervillé


Suivre la compétition 

Regardez la compétition en direct live

Retrouvez la compétition sur les réseaux sociaux
>> Facebook 
>> Twitter 
>> Instagram 


À lire aussi 

La compétition, jeudi 14 novembre

L’athlétisme ouvert à tous

Et si vous rejoigniez un club handisport ?

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme / Haut niveau
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page