Aller sur le site
A+A-

Sandra Benetti, « la danse c’est magique ! »

16 juin 2020
Sandra Benetti est une passionnée de danse depuis ses premiers pas. Elle commence la danse de salon avec son grand-père qui lui apprend les bases. Mais un accident à l’âge de 16 ans la laisse paraplégique. Celà ne l’empêche pas de devenir vice-championne du monde de wheelchairdance en combi (danse sportive en couple mixte, une personne valide et une personne en situation de handicap). Aujourd’hui férue de Zumba, elle est la seule paraplégique à donner des cours assis en Europe. Passionnée, déterminée et respirant la joie de vivre, Sandra nous raconte son histoire et nous livre les secrets de cette pratique.

Bonjour Sandra, pouvez-vous vous présenter ?
Sandra Benetti : J’ai bientôt 42 ans et je suis originaire de Belgique. J’y enseigne le Français Langue Etrangère à des adultes. Suite à un accident, je me déplace en fauteuil roulant. J’ai longtemps pensé que je ne pourrais plus jamais danser, mais quatre ans après mon accident une scène banale du quotidien m’a redonné espoir. Une chanson de rock passait à la radio. Ma mère m’a proposé d’essayer de danser avec elle, et ça a été le déclic. Je me suis renseignée auprès de mon centre de rééducation et je me suis lancée, avec ma mère, dans le cyclo-danse (danse en couple en freestyle). Par la suite je me suis consacrée durant 15 ans au Wheelchairdance, qui permet de danser par deux ou avec un partenaire valide. En 2013, après une tendinite à l’épaule, je me lance dans la Zumba et c’est là que je découvre une nouvelle passion. Je me suis formée à Londres et j’ai participé aux conventions internationales annuelles à Orlando pour me perfectionner. Aujourd’hui je suis la seule paraplégique qui donne des cours de Zumba assis en Europe et je me sens vraiment chanceuse de faire ce que j’aime. Depuis 2018, je suis également monitrice sportive en activités physiques adaptées.

Qu’est-ce que la Zumba ?
S.B : La Zumba est un entraînement physique cardio basé sur des danses principalement latines venu tout droit de Colombie… C’est un esprit de partage et de joie, un bon moment en musique où l’on est tous en symbiose quelque soit son âge, sa mobilité… Tout le monde peut pratiquer la Zumba®️ ! Il existe la Zumba®️Kids (pour les enfants), la Zumba®️Basic (100% cardio fitness) et la Zumba®️Gold moins cardio, très dansant pour un public à mobilité réduite, les seniors et les personnes valides ne recherchant pas le côté Fitness pur. Il n’y a pas ce côté où l’un fait mieux que l’autre. On est vraiment tous égaux. Chacun fait en fonction de ses possibilités et tout le monde sent que c’est à sa portée. 


Rendez-vous tous les jeudi du 21 mai au 25 juin à 18h pour des cours de Zumba en ligne / Comment vous inscrire > Cliquez ICI

La danse et le handicap sont deux choses complémentaires ?
S.B : Oui complètement ! Quand tu danses tu te sens libre et j’ai toujours ressenti ça en dansant. C’est aussi une façon de s’exprimer avec son corps. Depuis que je danse je me réconcilie avec lui, je trouve que c’est vraiment important dans la reconstruction. Ça l’est aussi pour la construction d’une personne qui, par exemple, a un handicap depuis sa naissance. La danse aide à se construire car c’est vraiment une expression corporelle. Ce qui est aussi très agréable, c’est que durant une séance de danse tu ne penses à rien d’autre, tu n’es concentré que sur les mouvements de ton corps. C’est pour cela que j’ai voulu faire ces cours par vidéo durant le confinement, les gens peuvent ainsi se libérer du stress et complètement oublier leurs soucis. La danse c’est magique ! 

As-tu des recommandations pour pratiquer la Zumba assis ?
S.B : Au niveau de la tenue vestimentaire, il faut choisir des vêtements décontractés comme pour tout autre sport. Pour ce qui est de la position assise, il est préférable d’être sur une chaise à quatre pieds sans accoudoir afin de ne pas s’accrocher et d’être libre de ses mouvements. Il faut bien-sûr être confortablement assis et ne pas être avachi, sur un fauteuil trop bas par exemple. Je conseille aussi toujours d’avoir une bouteille d’eau près de soi pour bien s’hydrater, et une petite serviette pour s’éponger. Enfin éventuellement s’échauffer avant le cours en bougeant un peu les poignets  et les épaules, même si la première chanson sert à l’échauffement, c’est toujours bien de le faire quelques minutes avant.

Propos recueillis par C. Yemmi


À lire aussi

En savoir plus sur les cours de Zumba en ligne

La danse, l’activité qui se marie avec le confinement

Magali Saby, du rêve à la réalité

Autres articles sur ce thème : Actualité / Danse
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page