Aller sur le site
A+A-

Alexandre Pouyé : regard de sportif

13 mai 2021
Pour la saison 2019-2020, la Fédération Française Handisport compte près de 1 800 licenciés déficients visuels, en pratique de loisir et de compétition. Plus d’une vingtaine de disciplines handisport sont accessibles à ces sportifs, avec ou sans guide, en fonction des capacités visuelles, du sport pratiqué et du niveau de maitrise de la discipline. Depuis deux ans, Alexandre Pouyé, 27 ans, est le guide d’Anthony Chalençon, fondeur de l’équipe de France handisport.

Fondeur valide de haut niveau, étudiant en master “entraînement et optimisation de la performance sportive” et guide d’Anthony Chalençon, Alexandre Pouyé mène une vie intense. En 2019, il rencontre Pascal Margueron, son ami et entraîneur de tir handisport, qui l’informe que la fédération est à la recherche de guides pour un athlète handisport visant la médaille aux prochains Jeux d’hiver. « Le ski est un petit milieu. Faire quelque chose qui sort de l’ordinaire m’a tout de suite attiré. C’était l’occasion de découvrir un autre versant de mon sport que je ne connaissais pas » confie le jeune guide. « C’était également pour moi l’opportunité d’apporter un peu de mon expérience en tant qu’athlète valide de haut niveau. » Alexandre devient alors guide à la fois d’Anthony Chalençon (en tant que guide adjoint) et de Thomas Dubois, membre de l’équipe de France à Pyeongchang en 2018, et qui poursuit désormais ses études pour devenir kiné.

Un challenge sportif de tous les instants

Entre ses cours et ses entraînements avec le Anthony, le fondeur handisport, Alexandre doit continuer de s’entraîner pour avoir un niveau à ski plus élevé que son binôme. Une nécessité, pour Alexandre. « Anthony s’améliore très vite en endurance. Je me dois également de progresser dans ce domaine, m’entraîner de mon côté pour être plus performant », explique Alexandre. « Sur les pistes, il faut que je sois devant, que je sois plus rapide que lui, peu importe la situation, tout en lui donnant environ deux indications par seconde. Il ne faut pas être trop essoufflé, pour pouvoir le renseigner ». Un challenge mutuel qui pousse les deux hommes à repousser leurs aptitudes physiques et à progresser ensemble en parfaite symbiose.

Lire la suite de l’article

Handisport Le Mag’ est gratuit en version numérique. Pour être alerté sa sortie, adressez-nous une simple demande à l’adresse mail abonnement@handisport.org

Abonnez vous à la version papier sur Hello Asso


À lire aussi

Le Mag’ 182 est sorti !

Oscar Burnham sur sa voie

Livret « Accueillir les sportifs déficients visuels »

PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Autres articles sur ce thème : Actualité / Magazine / Rencontre / Ski / Sports Déficients Visuels - DV
haut de page