A+A-

Escrime

PARALYMPIQUE

Capacités développées

  • Maîtrise du fauteuil
  • Adresse et habilité manuelle
  • Fonction cardiovasculaire
  • Fonction respiratoire

L’escrime est une discipline mixte qui, en compétition, se pratique en fauteuil roulant au fleuret, à l’épée et au sabre. Il existe de plus en plus de sections handisport au sein des clubs de la Fédération Française d’Escrime. L’accès au plus grand nombre est favorisé par la mise à disposition des équipements spécifiques (tenue, armes) jusqu’à l’obtention du matériel personnel.

En images


Pratique

HANDICAPS PHYSIQUES

Le sportif est placé dans un appareil de fixation handifix. Les mouvements avants et arrières du tronc, permettent à l’escrimeur de se déplacer avec pour objectif de toucher avec son arme l’une des parties autorisées du corps de son adversaire, sans être touché. La pratique en fauteuil ne diminue en rien la rapidité du jeu, la qualité des échanges et l’engagement physique.

HANDICAP VISUEL

En France, la pratique de l’escrime handisport à l’épée a été élargie aux escrimeurs déficients visuels. Pour respecter l’équité sportive, les escrimeurs portent un bandeau leur occultant la vision.

Voir le tableau des Handicaps & possibilités de pratique

Le règlement est celui de la Fédération Internationale d’Escrime (FIE) et de l’International Wheelchair Fencing Comitee (IWFC), disponible auprès de la commission sportive.

Que ce soit en individuel ou par équipe, féminin ou masculin, 3 armes existent avec des surfaces différentes à atteindre :

  • Fleuret : Arme de convention, la touche est portée avec la pointe du fleuret sur le tronc de son adversaire.
  • Épée : Arme non conventionnelle, la touche est portée avec la pointe de l’arme sur toutes les parties du corps situées au-dessus des hanches de l’adversaire.
  • Sabre : Arme de convention, la touche peut être portée avec toutes les parties de la lame sur toutes les parties du corps situées au-dessus des hanches de son adversaire.

ARME DE CONVENTION La convention est une règle qui donne la priorité à l’offensive, l’attaqué(e) doit alors écarter la pointe de son adversaire (parade) pour avoir le droit de porter une touche (riposte).

HANDICAPS PHYSIQUES

L’escrime est une activité ouverte à tous, dans laquelle les tireurs sont classés en fonction de leur handicap :

  • CATÉGORIE A : tireurs avec équilibre du tronc
  • CATÉGORIE B : tireurs sans équilibre du tronc
  • CATÉGORIE C : tireurs tétraplégiques

La pratique en loisir permet aussi la participation des personnes présentant un handicap lourd (infirmes moteurs cérébraux).

HANDICAP VISUEL

Il n’existe qu’une seule catégorie.

CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL

Participation sur sélection des 18 meilleurs tireurs du classement national pour chacune des armes. Ces championnats nationaux sont “Open”. Chaque épreuve rassemble les catégories A et B féminines et masculines. Si le nombre de tireurs le permet, les escrimeurs tétraplégiques se disputent le titre au fleuret uniquement. Le titre de champion de France est décerné au 1er tireur de la catégorie B pour toutes les armes dames et hommes.

CIRCUIT NATIONAL INDIVIDUEL

Dans les trois armes et à l’épée pour les déficients visuels. Le circuit national est composé en moyenne de trois à quatre épreuves selon les armes et la saison // Chacune des épreuves permet aux tireurs de marquer des points au classement national. Les épreuves sont dites « Open » c’est-à-dire sans catégorie de handicap. La participation est ouverte aux catégories (A, B, C) débutants, confirmés ainsi qu’aux tireurs “valides” // Des épreuves “épée”, déficients visuels, sont organisées sur certaines étapes du circuit ou spécifiques à cette catégorie. // Des compétitions amicales par équipe sont également organisées à l’initiative de club de la FFE. Les équipes sont le plus souvent mixtes et des tireurs valides peuvent intégrer une équipe.

CRITÉRIUM NATIONAL PAR ÉQUIPE DES RÉGIONS

Il est organisé dans les armes et jumelé avec un circuit national.

Consulter le Calendrier

HANDICAPS PHYSIQUES

JEUNES ET INITIATION

À l’initiative des régions, des stages sont proposés à la période des vacances scolaires.

ENTRAÎNEMENT ET PERFECTIONNEMENT

2 stages annuels sont proposés, ouverts aux pratiquants réguliers et loisirs, au minimum engagés sur le circuit national.

HANDICAP VISUEL

INITIATION DÉFICIENTS VISUELS

Un stage annuel est proposé aux escrimeurs déficients visuels (débutants et pratiquants réguliers).

FAUTEUIL

Le fauteuil doit être adapté à la morphologie de l’escrimeur et répondre à des normes Règlementaires, telles que la hauteur de l’assise, la largeur du fauteuil, la position des repose-pieds, la dimension et la texture du coussin si le tireur en utilise un.

HANDIFIX

Afin que les escrimeurs puissent s’exprimer dans les meilleures conditions en toute sécurité, les fauteuils sont bloqués dans un appareil de fixation appelé « Handifix ». Une barre centrale reliant les 2 plateformes permet de régler la distance entre les escrimeurs.

Si le système de fixation des fauteuils est à la charge des organisateurs de compétitions et stages, il est fortement conseillé d’acquérir un fauteuil d’escrime qui fait partie intégrante de l’équipement de chaque escrimeur. L’équipement individuel des tireurs (armes et tenues) est identique à celui des “valides”.