Aller sur le site
A+A-

Danse

Capacités développées

  • Proprioception et schéma corporel
  • Confiance en soi
  • Autonomie dans une pratique sportive et sociale
  • Flexibilité articulaire
  • Élasticité musculaire

La pratique de la danse peut être normée suivant le type de danse mais aussi libre selon les sensations et envies de chacun, dans ce cas, elle est souvent nommé expression corporelle. Cette liberté est fondamentale dans l’approche et la découverte de cette discipline.

En images

No photos available right now.

Please verify your settings, clear your RSS cache on the Slickr Flickr Admin page and check your Flickr feed


Pratique

Cette activité sportive doit permettre à chacun(e) de :

  • Développer sa propre gestuelle,
  • Redécouvrir son corps sans douleur,
  • S’approprier l’espace,
  • S’épanouir et devenir plus autonome,
  • Obtenir un plaisir immédiat et un bien être.

La danse est aussi un sport inclusif qui ouvre tous les champs du possible lors de la pratique collective. Elle doit être adaptée en fonction du handicap et répondre aux besoins de chaque participant.

Voir le tableau des Handicaps & possibilités de pratique

Il n’existe actuellement pas de règlement en France ; la danse étant en plein développement. De nombreux acteurs privés sont présents car la pratique de la danse sur notre territoire s’appuie quasi exclusivement sur des compétences issues d’écoles de danse privées, d’associations et de compagnies.

La Fédération joue un rôle de facilitateur pour mettre en relation toutes les personnes compétentes et motivées pour accroitre l’offre de pratique pour nos clubs et licenciés.

Les différents styles de danse pouvant être pratiqués par des personnes en situation de handicap et présents sur le territoire français sont :

Danses artistiques

  • Contemporaine,
  • Jazz,
  • Hip hop.

Danse sociale et du monde

  • Cyclo danse,
  • Danse de couples (rock, chachacha, rumba, Qstep, valse, tango, pasodoble…),
  • Tango argentin,
  • BSK (bachata-salsa-kizomba),
  • Country,
  • Flamenco- sévillane.

La partie « compétition » est actuellement coordonnée par la Fédération Française de Danse. La discipline, reconnue par l’IPC sous le nom de para danse, peut s’organiser en compétition. Elle est accessible à toute personne en fauteuil manuel ou électrique dansant seul, en duo avec une autre personne en situation de handicap ou en combi avec une personne n’ayant pas de handicap.

Il existe différentes catégories de danses avec partenaire valide (combi), à deux fauteuils (duo), ou en solo :

  • Danse standard : valse lente, valse viennoise, tango, slowfox et quickstep,
  • Danse latine : chachacha, rumba, samba, paso doble et jive,
  • Danse Freestyle : peut inclure les danses standards, latines ou autres styles tel que le hip hop, ballet et street dance, contemporaine, jazz….

À SAVOIR : Les danseurs sont classés soit dans la classe sportive 1 pour les personnes plus handicapées, ou dans la classe sportive 2 pour les moins handicapées.

Consulter le Calendrier

Les personnes en mobilité réduite peuvent utiliser leur propre fauteuil et n’ont pas pour obligation d’investir dans un fauteuil de danse.